Femmes veuves et stratégies de survie des familles monoparentales dans la Plaine de la Ruzizi


Par Bisimwa Bulangalire Kalambi, Mulangaliro Mushuka Jeff & Bashende Bweyo René

Résumé: Les conflits en République Démocratique du Congo ont dénaturé les rapports sociaux des sexes et les liens familiaux de la population. Ces conflits ayant, occasionné plusieurs morts et déplacements de la population locale, ont fait que certains ménages sont restés monoparentaux. Ces derniers s’expliqueraient également par des massacres ciblés enregistrés dans la plaine de la Ruzizi. Les ménages monoparentaux sont en majorité dirigés par les veuves qui ont rompu avec le lévirat et qui remplissent les rôles maritaux. Dans les sociétés hiérarchiquement patrilinéaires, la mort du mari constitue un poids pour la femme dans les familles pauvres. Cependant, les femmes ont redéfini leurs statuts sociaux et ont pris la relève des fonctions jadis exclusivement masculines pour restaurer l’ambiance familiale perdue par les orphelins et les membres de familles. Pour survivre, les veuves développent une gamme de stratégies de survie pour répondre aux responsabilités à leur charge. Malgré leur autodétermination, leur statut de chef de ménage reste manifestement controversé et contesté suite à l’environnement socioculturel, sanitaire, économique et politique. C’est environnement qui constitue pour elles, un véritable obstacle à épanouissement et rend leurs efforts invisibles. 

Mots clés : Conflits, Chef de ménage, Monoparentalité, Bien-être et pauvreté

Catégorie :

Description

Lire la version complète

Télécharger (PDF, 1.63Mo)

Informations complémentaires

Publié en

mars 2019

Auteur

Bisimwa Bulangalire Kalambi, Mulangaliro Mushuka Jeff, Bashende Bweyo René

Mots clés

Conflits, Chef de ménage, Monoparentalité, Bien-être et pauvreté