Les sorties professionnelles, une initiation des étudiant(e)s à l’identification et à la gestion des problèmes en milieux ruraux



Les sorties professionnelles, une initiation des étudiant(e)s à l’identification et à la gestion des problèmes en milieux ruraux

Du 11 au 18 juillet 2021, les étudiant(e)s de toutes les options de deuxième graduat notamment Organisation Sociale, Planification Régionale, Administration Rurale, Environnement et Développement Durable, Genre et Développement Durable ont été en sorties de professionnalisation qui constituent un pivot d’apprentissage stratégique prévu au programme de formation des Techniciens du Développement Rural (TDR). Cet apprentissage a pour objectif d’identifier et d’initier les étudiant(e)s à la gestion des problèmes que les entités rurales connaissent dans leur dynamique de reconstruction nationale. Durant cette activité, les étudiant(e)s prennent contact avec les responsables locaux, sont initiés à l’écoute et à l’identification des problèmes locaux et participent à des actions de développement communautaire avec la population rurale. Ceci est au cœur de la philosophie de formation professionnelle à l’ISDR-Bukavu.

Pour cette année académique 2020-2021, vingt axes ont été retenus pour réaliser cette mission. Chaque axe était sous la responsabilité d’un superviseur chargé d’encadrer un groupe constitué de 35 étudiant(e)s au maximum. Ils (elles) ont été respectivement affectés notamment sur l’axe Kabare littoral du lac Kivu (Birava, Mushweshwe et Katana-Moanda), sur l’axe Kabare nord plus précisément à Katana Lwiro, Kavumu, Murhesa, Kabare centre (Bugobe et Cirunga), Mumosho, sur l’axe Kalehe à  Ihusi, sur l’axe Walungu (Muku, Kidodobo, Ikoma, Burhale, Nyangezi, Kaziba, Walungu, Luhwinja, Bideka) et sur l’axe Mwenga à Burhinyi.

Pour couvrir ces différents axes, le transport a été assuré par des partenaires transporteurs avec qui généralement un contrat de transport est signé pour transporter à aller et au retour tous/toutes les étudiant(e)s et leurs superviseurs. Les moyens de subsistance (ration alimentaire), y compris la trousse médicale et les  bois de chauffage sont assurés par l’institution sur base de frais de professionnalisation annuels.

Au cours de leur séjour en milieu rural, les étudiants sous l’encadrement de leurs superviseurs ont fait leur travail de formation qui consiste à la connaissance et à la description du milieu rural où ils sont déployés, à l’échange avec la population sur les problèmes cruciaux de développement local, etc.

Pour en savoir plus cliquez ici


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *