Garantir la santé humaine à Bushumba, une action des étudiants en sorties professionnelles

Les 21 étudiants de la deuxième année de graduat de toutes les options confondues ont été affectés à BUSHUMBA sous l’encadrement et la supervision de l’Assistant Jean-Paul BYAMUNGU.

Un de quatorze groupements de la Chefferie de Kabare, BUSHUMBA couvre une superficie de 97 Km² et se trouve à 40 Km de la ville de Bukavu. Il est constitué de dix villages dont six sont officiellement reconnus notamment Bushumba centre, Cishoke I, Cishoke II, Lwangoma, Murhama-Muganzo et Buhehe et quatre autres villages sont omis sur la carte de la Chefferie. Il s’agit de Nyabulongwe, Mulengeza, Itara et Lushenda. Les raisons de cette omission n’ont pas été révélées. Dans l’ensemble, les statistiques du quatrième trimestre de 2018 montrent que le groupement de BUSHUMBA est peuplé de 59047 habitants. La répartition selon les deux sexes chiffre à 28756 hommes et à 30291 femmes. Sur le plan démographique, ces chiffres traduisent l’inégalité entre les femmes et les hommes. Les deux sexes sont confrontés à la pauvreté rurale, à la faible production agricole due à l’insuffisance des terres arables, à la surexploitation des terres, à l’inobservance des saisons culturales. Enfin, la faible production agricole s’explique par le manque d’intrants agricoles améliorés, les maladies des plantes, la divagation du bétail et la perturbation climatique, etc. Les autres problèmes de développement local sont l’insuffisance des structures éducatives et sanitaires, le faible taux de scolarisation des enfants, le manque d’eau potable dû à l’insuffisance des sources d’eau aménagées, le manque du courant électrique et des marchés pour l’écoulement des produits agricoles.

Les étudiants en sorties professionnelles à BUSHUMBA ont intervenu avec l’appui des  paysans dans les activités communautaires. Il s’agit de l’hygiène et de l’assainissement des sources de CIBINGU et de NYAMUKAYA dans le village de MULENGEZA. Ces étudiants ont débroussaillé les alentours des sources d’eau, ouvert les canaux et entretenu les fontaines comme nous le voyons sur cette image.

Les étudiants ont fait la sensibilisation des ménages sur comment entretenir les sources d’eau, sur la gestion des déchets ménagers et sur la nécessité d’avoir une poubelle dans chaque ménage. L’objectif était de contribuer à l’assainissement du milieu en vue de garantir la santé humaine. Au moment de la restitution des activités réalisées en sorties professionnelles aux 63 leaders locaux, les étudiants leur ont remis 50 dollars américains comme appui de l’ISDR-Bukavu en vue de réparer les tuyaux en panne qui desservent l’eau à 40 bornes fontaines dans les villages de Bushumba Centre, de Muganzo et de Mulengeza. Car, l’eau ne coulait plus il y a deux mois avant notre intervention dans ces trois villages.