Entretenir le réseau d’eau qui dessert la population à Kalehe-Ihusi

Sous la supervision du Chef de Travaux Lucien WAND’ARHASIMA et l’Ass. Théophile MUKANDAMA, une équipe de 21 étudiants a été affectée à KALEHE-IHUSI, dans le Groupement MBINGA SUD, précisément dans six localités CIBANJA, MUNANIRA, MUHONGOZA, BUSHUSHU et deux Ilots : IHOKA et ISHOVU. Ce groupement est situé à plus ou moins 80 Km au Nord de la ville de BUKAVU, dans le territoire de KALEHE qui est constitué de deux chefferies, à savoir la chefferie de BUHAVU et la chefferie de BULOHO. Les étudiants affectés dans cet axe ont donc travaillé dans la première chefferie. La population de MBINGA-SUD est estimée à 149945 habitants (Rapport du Groupement, 2017) dispersée sur 369 km2, soit une densité de 406 hab/km2.

           L’analyse participative faite par les étudiants et les leaders locaux a fait ressortir des quelques problèmes clés qui sont : la faible production agropastorale, la prévalence du paludisme et les maladies hydriques. Dans le secteur « Eau, hygiène et assainissement », le milieu connaît le problème d’insalubrité et d’accès à l’eau potable. Par exemple, l’étudiant AKILIMALI Blaise de G2/B a passé un jour sous surveillance médicale à l’Hôpital Général de Référence de Kalehe pour avoir consommé une eau impropre. Pour combattre les maladies hydriques, l’organisation dénommée Tear-fund a quelque peu corrigé les actions de forage des puits mal lancées par l’Eglise protestante et le Comité d’Action à la Base (CAB), mais il reste encore beaucoup à faire.

En dépit de ces problèmes identifiés et analysés, KALEHE-IHUSI regorge des potentialités énormes pour propulser son développement endogène et durable. Il s’agit de la population jeune, de l’élite intellectuelle, les voies de communication, les  cours d’eau, le climat favorable à l’agriculture et aux pâturages, les écoles, les églises, les ONG, les espaces cultivables, les unités de traitement de café, les sites miniers, les marchés, etc. Si ces différents atouts sont exploités sur base d’une gouvernance efficace et stratégique, le territoire de KALEHE peut amorcer son décollage en vue de combattre la pauvreté rurale.

sorties Axe KALEHE-IHUSI 2018-2019

Au cours de cette sortie professionnelle (2018-2019), les 21 étudiants ont repéré avec le comité de gestion de réseau d’eau potable de l’Hôpital Général de Référence de Kalehe, beaucoup de pannes sur le réseau qui dessert l’Institut UMOJA (site d’hébergement), la Communauté des Frères de Jésus et les Ménages environnants en eau potable. Ils ont alors laissé les 50 dollars d’appui aux actions de développement à la base, donnés par l’ISDR/Bukavu, à ladite Communauté des Frères pour l’achat des tuyaux neufs et autres matériels de plomberie afin de rétablir ce réseau d’eau, du reste très important pour le milieu car ‘‘l’eau, c’est la vie, dit-on’’. Ce comité de gestion de réseau d’eau étant déjà constitué, l’intervention de GAMEJ dans la capacitation des membres de ce comité en plomberie serait de bons offices.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin