Double cérémonie de collation des grades académiques et clôture solennelle de l’année 2018-2019 à l’ISDR-BUKAVU

Ce mercredi, le 31 juillet 2019, le Comité de Gestion a procédé à la clôture de l’année académique 2018-2019 à l’Institut Supérieur de Développement Rural de Bukavu. La clôture s’est déroulée devant l’amphithéâtre Révérend Père Georges DEFOUR. Selon le rapport académique, 326 lauréats de Graduat et de Licence ont été collés en présence de leurs parents, frères, sœurs et amis pour partager l’immense joie de réussite et de couronnement de leur formation universitaire.

Ces cérémonies de collation de grades académiques et de clôture de l’année académique à l’ISDR-Bukavu ont été honorées par Son Excellence le Vice-Gouverneur de la Province du Sud-Kivu, Monsieur Fiston Marc MALAGO, par le Maire de la ville de Bukavu, Monsieur Meschac BILUBI, ainsi que par les autres personnalités dont les Recteurs des Universités et les Directeurs Généraux des Instituts supérieurs, les membres du Comité de Gestion, les membres des corps académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier de l’ISDR-Bukavu. A l’occasion de cette double cérémonie, le Porte-Parole des étudiants, le Représentant des lauréats, le Secrétaire Général Académique, le Directeur Général et le Gouvernement provincial ont prononcé des discours de félicitation et d’encouragement de tous les lauréats pour leur réussite.

Le Professeur Espoir BISIMWA BASENGERE, Secrétaire Général Académique (SGAC) de l’ISDR-Bukavu a axé son rapport académique sur trois principaux points, à savoir la situation académique, la recherche et la coopération universitaire. Globalement, tous les enseignements ont été assurés. La recherche académique a été pilotée par la coopération universitaire Nord-Sud. Brièvement, elle a été effectuée par les projets Land-Rush, T2S, Amani kwa Maendeleo, CREGED et ESAAP. Le SGAC a félicité l’étudiant MURHULA GANYWAMULUME pour avoir  obtenu la mention grande-distinction. Pour les deux cycles de formation, les résultats proclamés se présentent de cette manière.

  • Sur 738 étudiants inscrits à la session organisée en troisième année de graduat, il y a 244 réussites dont 1 grande-distinction, 34 distinctions et 209 satisfactions. Le taux de réussite en troisième année de graduat est de 33 %.
  • Sur 292 étudiants inscrits à la session en deuxième année de licence, il y a 82 réussites dont 15 distinctions et 67 satisfactions. En deuxième année de licence, le taux de réussite représente 27,7 %.

En moyenne, le taux de réussite pour les deux promotions terminales est de 31,6 %. Ce pourcentage s’explique par les déperditions, les conditions précaires de travail à l’université, les distractions liées aux nouvelles technologies de l’information et de la communication, etc.  

Dans son discours de politique générale, le Professeur Bosco MUCHUKIWA, Directeur Général de l’ISDR-Bukavu, a remercié tous les partenaires, a présenté les différentes réalisations et a surtout circonscrit le contexte de l’année académique 2018-2019 caractérisée par le taux de 920FC pour 1 dollar américain et la revendication de manque à gagner par les agents. Pour le Directeur Général, ce comportement traduit une crise de gouvernance universitaire et de pauvreté observable dans tous les établissements d’enseignement supérieur et universitaire. C’est pourquoi il a centré son discours sur le thème principal intitulé « la culture universitaire en péril ». Celle-ci se manifeste dans la plupart des universités par la primauté de l’intérêt personnel sur l’intérêt collectif, l’égoïsme, la marchandisation de supports pédagogiques, l’exclusion des jeunes assistants de la cotation, l’accaparement des mémoires, la fixation anarchique et clandestine des frais des visites professionnelles, l’instrumentalisation des enseignants par les politiciens, le manque d’esprit critique et de rigueur scientifique, le repli identitaire, etc.