Evaluation des rapports de sorties professionnelles en milieu rural

Un mois est déjà passé depuis que les étudiants sont retournés du milieu rural. Rostand LINJANJA, le Chef de Travaux et l'un des encadreurs des étudiants en sorties professionnelles a expliqué ce retard par le souci de finir tous les cours théoriques et de donner plus de temps aux étudiants en vue de finaliser leurs rapports des sorties professionnelles. D’après cet enseignant, ce retard n’altère pas les compétences de formation acquises mais suggère que les fora soient organisés par l’institut le plus tôt possible pendant que les étudiants détiennent encore la matière fraiche de terrain.

Ce samedi 12 mai 2018 a été une journée exceptionnelle à l’ISDR-Bukavu et riche en débat d’évaluation de la qualité des travaux réalisés par les étudiants en sorties professionnelles. Plus de 700 étudiants inscrits en  deuxième année de graduat ont présenté devant les enseignants et leurs camarades étudiants les différents rapports pour une évaluation finale et développer l’art oratoire.

L’objectif de cette journée était aussi de partager les expériences entre étudiants répartis sur l’ensemble des 23 axes où ils avaient été différemment affectés. Pour le CT WASSO MUKELENGE Alfred, Chef de section adjoint chargé de la recherche, des techniques et des pratiques professionnelles, les fora sont des occasions offertes pour clôturer les sorties professionnelles, sensibiliser les autres acteurs impliqués dans la formation à soutenir l’ISDR-Bukavu et pour mobiliser les étudiants de première année de graduat en cours à prendre goût à cette activité. L’objectif est donc à la fois pédagogique et promotionnel.

Pour incruster cette idéologie et répondre à la vision de l’ISDR-Bukavu, les discussions entre étudiants et enseignants ont été focalisées sur les aspects ci-après :

  • La cartographie du milieu sur le plan géographique et historique ;
  • Les potentialités existantes dans le milieu ;
  • Les problèmes de développement auxquels font face les villageois ;
  • Les activités réalisées avec ces derniers paysans lors des sorties professionnelles

Après cette présentation, les différents rapports sont déposés au bureau de la section pour une exploitation minutieuse par les enseignants, les futures étudiants et les organisations de la Société Civile qui en ont besoin pour adresser leurs interventions. Pour l’ISDR-Bukavu, ces rapports contiennent des mines des données utilisables dans les enseignements, pour dresser la cartographie des problèmes de développement rural à résoudre, pour définir les axes thématiques de recherches pour les enseignants et inspirent les étudiants dans le choix de leurs sujets des TFC ou des mémoires. Ces rapports font donc partie des archives dont la fonction est d’informer sur les activités réalisées et d’être exploitées en vue d’améliorer la pédagogie des sorties professionnelles pour baliser le futur.

Par Seth Katenzi

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *