Cérémonies de collation des grades académiques et clôture solennelle de l’année 2017-2018

Ce mardi, le 31 juillet 2018, était la journée de collation des grades académiques en RDC. Plusieurs établissements d’enseignement supérieur et universitaire ont diplômé des gradués et des Licenciés en divers domaines pour la reconstruction du pays. A l’institut Supérieur de Développement Rural à Bukavu, 315 lauréats ont été accompagnés de leurs parents, frères, sœurs et amis pour partager  l’immense joie de réussite au stade du campus de l’ISDR-Bukavu.

Plusieurs autorités et invités ont participé à la manifestation marquant la fin de l’année académique 2017-2018. Parmi ces autorités et invités, il y avait le représentant du Gouverneur de province du Sud-Kivu et Conseiller chargé des relations avec le parlement provincial, le Maire de la ville de Bukavu, les Recteurs et les Directeurs Généraux des Universités et Instituts supérieurs, les membres du Comité de Gestion, ainsi que les membres des corps académique, scientifique, administratif, technique et ouvrier de l’ISDR-Bukavu.

A l’occasion de cette double cérémonie de clôture officielle de l’année académique 2017-2018 et de collation des grades académiques; le Porte-Parole des Etudiants, le Représentant des Lauréats, le Secrétaire Général Académique et le Délégué du Gouvernement provincial ont prononcé des discours de félicitation et d’encouragement de tous les lauréats pour leur réussite. Le représentant du  Gouverneur a recommandé aux étudiants de promouvoir les valeurs citoyennes, démocratiques et de responsabilité. Enfin il a clôturé l’année académique 2017-2018.

Le rapport académique présenté par le Professeur Espoir BISIMWA BASENGERE, Secrétaire Général Académique (SGAC) de l’ISDR-Bukavu, était articulé autour des trois principaux points : la situation académique, la recherche et la coopération universitaire dans le volet académique et les autres services. Dans son rapport, le SGAC a décrit de manière globale les résultats du premier semestre enregistrés dans toutes les promotions à l’ISDR-Bukavu :

  • En première année de graduat : sur 738 étudiants inscrits ayant participé à la session, 11 ont réussi avec distinction et 240 avec satisfaction. Le taux de réussite est de 34 %, soit une légère amélioration par rapport au taux de réussite de 30,9 enregistré en 2016-2017.
  • En deuxième année de graduat : sur 812 étudiants ayant participé à la session, 8 ont réussi avec distinction et 167 avec satisfaction. Le taux de réussite est de 21,5 % de réussite.
  • En troisième graduat : sur 604 étudiants inscrits à la session, 31 ont réussi avec distinction, 204 ont réussi avec satisfaction. Le taux de réussite  est de 38,9 %, soit 8 % d’augmentation  que l’année passée.
  • En première année de licence, sur 299 étudiants inscrits à la session, 5 étudiants ont réussi avec distinction, 123 étudiants ont réussi avec satisfaction. Le taux de réussite représente 42,8 %, soit 11% d’accroissement que l’année académique passée.
  • En deuxième année de licence, sur 310 étudiants inscrits à la session, 9 étudiants ont réussi avec distinction, 71 étudiants ont réussi avec satisfaction. Le taux de réussite représente 25,8 %, soit 6% de régression par rapport à l’année académique 2016-2017.

En première session d’examen, il y a 869 réussites sur 2763 étudiants inscrits à la session. Les réussites représentent 31,45%, soit un accroissement de 3% comparativement à l’année académique 2016-2017. D’après le Secrétaire Général Académique, ce taux d’accroissement s’explique par l’esprit d’émulation observé chez les étudiants, la régularité aux cours et  l’amélioration des conditions de travail à l’institut.

Dans son discours de politique générale, le Professeur Bosco MUCHUKIWA, Directeur Général de l’ISDR-Bukavu, a caractérisé l’année académique 2017-2018. Il a déclaré que cette année a connu  l’ouverture du Département de Genre et Développement Durable en octobre 2017,  l’engagement de nouvelles unités pour améliorer la qualité de la formation, ainsi que les tensions entre le Comité de Gestion et les étudiants autour de l’application du taux de 920FC pour tous les frais académiques. A ce sujet, les tensions n’étaient pas localisées mais nationales.

Au nom du Comité de Gestion, le Professeur Bosco MUCHUKIWA a remercié différentes personnalités au niveau national et provincial qui ont soutenu et développé le partenariat avec l’ISDR-Bukavu. Pour terminer, il a axé son discours de politique générale sur la résistance au changement en illustrant par des comportements observés en milieu universitaire. Les destructions des investissements frisent le tribalisme et la manipulation des étudiants par des formateurs. Cependant, le Comité de Gestion  prévoit réaliser les activités suivantes :

  • Développer le jumelage avec les institutions d’enseignement Supérieur et Universitaire du Nord et du Sud ;
  • Nouer les contacts avec les bailleurs pour financer l’achèvement de l’Amphithéâtre Georges DEFOUR ;
  • Terminer le 3e niveau du bâtiment New Chicago ;
  • Trouver les partenaires pour financer la construction d’un bâtiment en étage (home des étudiantes) ;
  • Encourager la recherche scientifique et capitaliser les stages et les pratiques professionnelles pour la visibilité de l’ISDR ;
  • Protéger la concession de l’ISDR-Bukavu contre les morcèlements par les voisins spoliateurs en érigeant une clôture.

Après ces discours de félicitation et d’encouragement des lauréats à créer des emplois, la seconde partie était marquée par la proclamation des résultats des gradués et des licenciés en développement rural par les chefs de section et par la collation des grades académiques par le Directeur Général de l’ISDR-Bukavu.

Partager cet article
Share on Facebook
Facebook
Share on Google+
Google+
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin